background

2020 : la récolte de fruits s’annonce mi-figue mi-raisin

2020 : la récolte de fruits s’annonce mi-figue mi-raisin

“La récolte des pommes a commencé le 1er septembre avec environ 10 jours d’avance. Cette précocité est surtout liée à la floraison rapide grâce à la douceur printanière que nous avons connue” explique E. Dalle, le propriétaire du Château de Saulty. Si la récolte s’annonce correcte, les arbres portent malgré tout moins de pommes que l’année passée. “Il y a eu quelques pertes… entre les gelées tardives et les fortes chaleurs” précise-t-il. Cependant, notons que le taux de sucre élevé et la qualité des fruits de 2020 enchantent plus d’un arboriculteur ! Ceux-ci craignaient en effet une mauvaise année suite aux évènements climatiques extrêmes, dans le contexte de la crise économique induite par la pandémie actuelle.

L’Organisation néerlandaise des producteurs de fruits aux Pays-Bas, reconnue pour la production de pommes et poires, s’attend à une production de pommes en recul de 14% par rapport à 2019. La récolte néerlandaise, en avance de quelques semaines dans certaines régions, est estimée à 234 millions de kilos de pommes et 373 millions de kilos de poires. Le marché français se situe autour de 1,5 milliards de kilos de pommes alors que les poires ne représentent que 150 millions de kilos.

Si une légère baisse de la quantité de fruits s’observe, la qualité de la cueillette s’annonce d’ores et déjà bonne… et ce malgré de nombreuses gelées printanières (voir la carte ci-dessous montrant les températures minimales relevées sur le pays par notre réseau de stations météo le 12 mai 2020). La mi-mai avait en effet été marquée par des conditions calmes et froides, entraînant des gelées nocturnes tardives. La floraison était alors déjà en cours, tout comme dans les vergers de l’Hexagone, d’où les dégâts localement observés dans le fond des vallées (plus sensibles au gel radiatif). L’été a été marqué par une sécheresse estivale remarquable ! A titre d’exemple, entre le 28 juillet 2020 et le 12 août 2020, il est en moyenne tombé moins de 5 millimètres (ou litres / mètre carré) de pluie dans la région de Rotterdam. Le soleil généreux du mois d’août a quant à lui permis d’améliorer le goût et la texture de la récolte.

Les deux pays fruitiers abordés dans le cadre de ce bilan entament de belles récoltes cette année. Il est toutefois indéniable que des évènements météorologiques problématiques surviennent presque toujours de manière imprévues. Dès lors, c’est pourquoi Sencrop propose du matériel fiable et connecté permettant d’anticiper des périodes de gel tardif ou de suivre l’évolution de la sécheresse (et de mener à bien l’éventuelle irrigation) s’inscrit parfaitement dans une arboriculture viable et soucieuse de l’environnement.

par Eglantine Vanhove

Derniers articles