background

Allemagne : après les inondations de l’été, où en sommes-nous ?

Allemagne : après les inondations de l’été, où en sommes-nous ?

La République fédérale a été violemment balayée par les intempéries en juillet dernier. Après les pluies records, l’Allemagne fait encore face aux aléas de la météo depuis le début de l’automne.


L’été 2021 en Allemagne a été le plus pluvieux depuis 10 ans. Un chiffre évidemment observé après les précipitations extrêmes qui ont touché notamment la Rhénanie en juillet dernier. Pendant plusieurs jours, d’importantes précipitations ont alimenté toute une région en eau causant de graves inondations, des pertes humaines et matérielles dramatiques. A la sortie de ces intempéries, le bilan était lourd. Plus de 180 morts. L’Allemagne vient alors de connaître l’une de ses plus graves catastrophes naturelles. Les pertes pour les agriculteurs sont parfois là-aussi énormes, impossible pour certains d’assurer une récolte après que le ciel se soit déchaîné. Pourtant, le début d’été ne laissait pas présager un tel déchaînement du ciel…

Un début d’été caniculaire

A peine l’été lancé que le pays faisait déjà face à des températures caniculaires. Parfois, on a dépassé les 36°C dans les zones exposées à une masse d’air brûlante venue d’Afrique du Nord. Mais très vite, changement d’ambiance avec le retour des intempéries au mois de juillet. Des pluies et orages records qui ont comme bouleversé la météo durant plusieurs semaines. A l’échelle du pays, il faudra attendre la mi-août pour retrouver des conditions météo estivales. Mais déjà l’automne semblait vouloir annoncer son retour avec des nuit souvent fraîches. Les prévisionnistes allemands du DWD ont cependant confirmé que la température moyenne de l’été se situait « à 1,6 degré au-dessus de la moyenne » sur la période de référence internationale 1961-1990.

La température moyenne se calcule en prenant en compte la température minimale et maximale de la journée.

La pluie, star malgré elle de l’été en Allemagne

Des chiffres impressionnants. D’après le rapport du DWD, il est tombé en moyenne « 30% de précipitations de plus que la moyenne » cet été. Soit environ 310 litres par mètre carré, contre habituellement 239 litres entre le mois de juin et la fin août. Comme dans les pays voisins, notamment la France, l’été 2021 est venu mettre fin à une succession d’été trop sec. Sur les réseaux sociaux, nombreuses sont les photos publiées par les passionnés de nature montrant des forêts en bonne santé, des prairies complètement vertes… Côté soleil, l’été 2021 a su malgré tout se montrer généreux. Les prévisionnistes allemands ont enregistré, en moyenne, 615 heures d’ensoleillement pour une moyenne de 614 heures. Les rayons ont beaucoup brillé notamment en mer Baltique, beaucoup moins sur les chaînes de montagnes de Lüneburg.

D’un point de vue météo, l’Allemagne fait le grand écart depuis plusieurs mois. Car après des records de précipitations cet été, le pays en a battu un nouveau au mois de septembre. « C’est le mois de septembre le plus sec jamais enregistré depuis 15 ans », confirment les prévisionnistes allemands. Près de 50% de pluies en moins par rapport à la moyenne. Seules quelques zones sont restées proches de la normale, à la suite d’orages qui ont éclaté durant la deuxième partie du mois. Mais globalement, les conditions anticycloniques ont largement repris le relais durant ce mois, empêchant la pluie de tomber mais permettant au thermomètre de grimper. Encore une fois, le thermomètre est resté au-dessus de la normale de saison d’environ 1,9°C. Septembre affichera à la fin de son mois, une température moyenne de 15,2°C sur le pays

La région de Berlin avec celle de Brême ont été les plus douces du mois de septembre avec une moyenne de 15,9°C

Toujours côté thermomètre, la fin du mois de septembre a rappelé aux allemands le retour progressif de l’automne. Près des montagnes, les premières gelées ont été observées. Le 23 septembre, le thermomètre s’est même abaissé à seulement 0,9°C sur la commune de Merklingen dans le land de Bare-Wurtemberg. Assez logiquement, l’ensoleillement s’est montré généreux avec environ 15% de soleil en plus sur l’ensemble du mois. Et octobre ?
La pluie se fait rare pour le moment. Mais il reste encore 10 jours pour inverser la tendance…

Derniers articles

Sencrop et Netafim s'associent pour faciliter la vie des viticulteurs et agriculteurs et réduire les risques de leurs cultures.
Vu dans la presse

Sencrop et Netafim s'associent pour faciliter la vie des viticulteurs et agriculteurs et réduire les risques de leurs cultures.

[Communiqué de presse], Novembre 2021. Leader européen des solutions agro-météo connectées, Sencrop profite du Sitevi pour annoncer un partenariat avec Netafim, le leader mondial des solutions d’irrigation de précision durable. Cette alliance prendra la forme d’un enrichissement de l’offre de Netafim avec les solutions Sencrop dédiées au

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop
L'agriculture de précision accessible aux Jeunes Agriculteurs du Languedoc : Sencrop et le Crédit Agricole s’engagent.
Vu dans la presse

L'agriculture de précision accessible aux Jeunes Agriculteurs du Languedoc : Sencrop et le Crédit Agricole s’engagent.

[Communiqué de Presse] Le 1er décembre 2021, sur le SITEVI, la Caisse Régionale du Crédit Agricole du Languedoc et Sencrop, leader européen des solutions agro-météo connectées, ont signé une convention de partenariat. Objectif : aider les jeunes agriculteurs à accéder à une agriculture de précision. À chaque nouvelle installation de jeune

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop