background

Avril 2021 : au moins 8 000 stations météo ont enregistré du gel

Avril 2021 : au moins 8 000 stations météo ont enregistré du gel

Après des records de chaleur fin mars, la France a brutalement basculé dans le froid en avril. À la faveur de nuit sans nuage, le gel s’est invité à de multiples reprises, provoquant de graves dégâts dans les cultures agricoles.

Du chaud au froid. Qui ne se souvient pas de la fin mars, très douce sur une grande partie de la France ? Quelques jours plus tard, début avril, une puissante masse d’air froid en provenance du Groenland arrivait sur la France. Un air arctique qui annonçait le début d’une longue série de gelées sur le territoire. Au total, 2 coulées polaires ont touché la France. Des gelées intenses, répétitives, détrônant parfois des records de froid vieux de 70 ans. Dans l’Oise (Hauts-de-France), le thermomètre est totalement gelé en matinée du 6 avril dernier. Il plonge jusqu’à -6,9°C, bâtant le précédent record d’avril 2017.

Les gelées encore présentes, nouveau record dans l’Oise

Malgré des après-midi plus douces depuis quelques jours, le mercure ne s’empêche pas de plonger encore sous le 0°C le matin. Ainsi, ces dernières heures on relève plusieurs gelées entre les Ardennes, la Marne ou encore l’Oise. Beauvais fait d’ailleurs encore la Une, puisque la station a battu un nouveau record ! Après une nouvelle gelée de -0,7°C ce mercredi 28 avril, la station de référence de Météo France cumule désormais 14 jours de gel pour le mois d’avril 2021. Du jamais vu après une série de 11 jours observée en avril 1954, 1956 et 2017. Un record qui restera marqué dans les bases climatologiques…

Toute la France concernée

Quelques zones dans l’intérieur des terres ont pu échapper aux gelées durant ce mois. Même chose sur le littoral entre la Mer du Nord, la Manche, l’Atlantique et bien entendu la Méditerranée. Malheureusement, la plupart du territoire a connu l’herbe blanche. Les dégâts sur les cultures agricoles sont si importants et larges, géographiquement parlant, que le gouvernement a annoncé le 8 avril dernier le déclenchement du « plan de calamité agricole ».

Un fonds national visant à indemniser les pertes des différentes branches agricoles. Au moins 1 milliard d’euros sera débloqué pour les exploitations touchées par cette séquence de froid remarquable. Plus de 8 000 stations météo du réseau Sencrop ont enregistré au moins une matinée de gel entre le 3 avril et le 17 avril dernier.

L’exemple de la région parisienne

268 stations ont enregistré des températures négatives en avril sur le bassin parisien. Un froid vif atteignant les -7°C sur la station météo Sencrop de Sonchamp, petite commune située près de Rambouillet dans le sud-ouest de l’Île-de-France.

Bien qu’il ne soit pas rare de retrouver des gelées en France au mois d’avril, c’est la répétition des gelées sur une grande partie des régions qui est remarquable. Ainsi, on enregistre plus de 40h de gel sur certaines stations franciliennes dans le Val-d’Oise ou encore en Seine-et-Marne. Une exposition au gel importante, fatale pour de nombreuses cultures comme le colza sur les plaines de la région.

L’importance du réseau de stations météo Sencrop permet d’observer avec précision les détails de cette période de froid. Bien qu’il ne soit pas totalement terminé, Météo France annonce que ce mois d’avril 2021 se place en tête des mois d’avril les plus froids depuis 20 ans.

par Kévin Floury et Anicet Bart

Derniers articles