background

La pluie se fait rare : du jamais vu en région PACA !

La pluie se fait rare : du jamais vu en région PACA !

Les quelques pluies tombées ces dernières semaines n’ont pas empêché le record de tomber. La région Provence-Alpes Côte d’Azur n’a jamais vu aussi peu de pluie pour un début d’année.

Les Alpes-Maritimes ont été placées en « alerte sécheresse » il y a quelques jours. Malgré quelques gouttes ces dernières semaines, la nature manque cruellement d’eau dans ce département installé aux portes de l’Italie. Dans la région PACA (Provence-Alpes Côte d’Azur), le déficit pluviométrique inquiète toute une profession et les autorités, alors que des restrictions de l’usage de l’eau ont déjà été mises en place. D’après Météo France, il n’est tombé sur 4,2 mm de pluies en janvier dans le département. Depuis 1959, il s’agit de la deuxième valeur la plus basse d’après les données météorologiques de l’organisme public. « La sécheresse assez marquée et surtout très proche nécessite des mesures de l’Etat assez tôt dans l’année », a expliqué Pascal Jobert, directeur départemental des territoires et de la mer des Alpes-Maritimes. Une absence de la pluie très visible à travers le réseau de stations météorologiques Sencrop installé dans les Alpes-Maritimes.

Précipitations moyennes relevées en région PACA depuis le début de l’année © Sencrop

Les précipitations sont en recul de 48% par rapport aux normales dans le département, détaillent les spécialistes. Autre mauvaise nouvelle, une neige trop discrète cet hiver sur la partie sud des Alpes et qui pourtant lorsqu’elle est généreuse, vient lors de sa fonte, alimenter les fleuves et les cours d’eau.

Un record d’absence de pluie battu !

« Il n’a jamais aussi peu plu à l’échelle de la région Provence-Alpes Côte d’Azur sur la période allant du 1er janvier au 11 avril », confirme Météo France. Le rouge vif, apparaissant ci-dessous sur la carte, met en évidence un manque d’eau marqué sur les bords de la Méditerranée depuis le début de l’année. D’autres régions sont également concernées par l’absence des pluies, sans toutefois atteindre des niveaux records. C’est tout un territoire qui souffre depuis l’été dernier du manque d’eau.

Cumuls de précipitations depuis le début de l’année 2022 par rapport aux normales © Météo France


Les épisodes méditerranéens, qui apportent parfois de fortes précipitations, ne sont pas suffisants pour limiter ou éviter une sécheresse. Face à des sols très secs, les précipitations tombant en abondance n’ont pas le temps de s’infiltrer dans le sol, empêchant ainsi la nature et les nappes phréatiques d’en bénéficier. Les prochains semaines seront déterminantes, alors que l’été arrive droit sur la France.

Derniers articles

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?
Météo et agriculture

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?

Les pluies brillent par leur absence. Depuis de longues semaines, les précipitations sont déficitaires sur de nombreuses régions françaises. Une grande partie du continent européen souffre du manque d’eau, alors que l’été débutera le 1er juin prochain. Les températures sont dignes d’un plein été. Depuis quelques jours,

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop
Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole
Vu dans la presse

Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole

[Communiqué de Presse] - France (Lille), le 10 mai 2022 L'application de précision basée sur les données de Sencrop permet à plus de 20 000 agriculteurs d'avoir une vision axée sur leurs cultures des conditions météorologiques, des risques de maladies et de ravageurs et de leurs besoins en irrigation.Sencrop

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop