background

Les différents types de gel et leurs paramètres de développement

Les différents types de gel et leurs paramètres de développement

Quelles sont les données à prendre en compte pour anticiper l'arrivée d'un épisode de gel tardif ?


L'importance des données en temps réel et de leur précision pour anticiper le risque de gel tardif

D'un point de vue agricole, la simple apparition d'une température spécifique ne peut pas être considérée comme un épisode de gel, car il existe des cultures qui subissent les conséquences des basses températures, sans même que celles-ci n'atteignent zéro degré.

Cependant, différentes catégories de gel en agriculture peuvent être définies, en fonction de leur origine.

Gelées advectives ou gel d'advection

Tout d'abord, les gelées advectives sont caractérisées par l'arrivée d'une masse d'air froid dont la température est inférieure à 0ºC. Le vent est un paramètre important dans ce type de gel puisqu'il n'est pas caractérisé par une inversion thermique (c'est-à-dire que la température diminue à mesure que l'altitude augmente). Il est généralement supérieur à 15km/h.

Gelées par rayonnement ou gel radiatif

A l'inverse, les gelées par rayonnement sont dues à une stratification de l'air : les couches inférieures sont plus froides et les couches supérieures plus chaudes (inversion thermique). Ceci est dû à la perte de chaleur terrestre par irradiation pendant la nuit. Ce type de gel se produit dans des conditions de vent calme ou faible, car l'absence de vent empêche le mélange de ces couches, et avec un ciel clair qui permet une plus grande perte de chaleur de la surface de la terre. Les pertes de chaleur sont plus importantes lorsque les nuits sont plus longues et que le taux d'humidité de l'air est plus faible. Les zones d'accumulation d'humidité et les sols couverts favorisent ce type de gel. Cependant, le toit peut agir comme un isolant, empêchant la perte de chaleur du sol s'il est contrôlé.

Gelées d'évaporation

Enfin, il y a les gelées d'évaporation. Elles sont dues à la perte d'eau par évaporation depuis la surface de la plante. Cela se produit lorsque l'humidité relative diminue et que la rosée s'évapore. Ce transfert d'énergie pour que l'eau s'évapore nécessite de la chaleur, ce qui entraîne un refroidissement de la plante.

Ce type de gelée peut être classé en deux catégories en fonction de ses effets visuels;

  • Tout d'abord, la gelée blanche. Cela se produit lorsque la formation de glace est observée sur les plantes. Ce type de gel se produit lorsque les masses d'air sont humides, que le vent est calme et que le ciel est dégagé.
  • Et les gelées noires, où aucune glace ne se forme. Ils sont appelés ainsi en raison de la couleur que peuvent prendre les feuilles des plantes en raison de leur destruction par le froid. Ce type de gel se produit lorsque la masse d'air est sèche. Un ciel couvert ou semi-couvert ou des turbulences dans les basses couches de l'atmosphère favorisent la formation de ce type de gel.

Concrètement, comment puis-je anticiper le gel de printemps ?

Le suivi de chacun des paramètres cité ci-dessus, localement au niveau de la parcelle, de manière précise et continue, est essentiel pour protéger les cultures équipées d'une forme de système de contrôle.

Le suivi de la température de l'humidité permet d'anticiper la température minimale qui pourra être atteinte dans les prochaines heures afin d'agir au bon moment.

C'est pourquoi Sencrop intègre déjà un capteur de gel dans ses stations météo connectées. Grâce à lui, l'agriculteur peut observer l'évolution de la température sèche et humide en temps réel, et ainsi créer des alertes en fonction des paramètres de développement du gel, afin d'être prévenu lorsque la température descend en dessous d'un seuil défini. Cela permet une prévention précoce et une meilleure organisation.

Les cartes historiques permettent, elles, une analyse ultérieure des zones touchées en fonction de la durée et de l'intensité des dernières gelées.

Windcorp, Raincrop et Leafcrop, 3 stations météo de précision pour un suivi complet des données relatives au gel. Et pour plus d'informations :

Derniers articles

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?
Météo et agriculture

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?

Les pluies brillent par leur absence. Depuis de longues semaines, les précipitations sont déficitaires sur de nombreuses régions françaises. Une grande partie du continent européen souffre du manque d’eau, alors que l’été débutera le 1er juin prochain. Les températures sont dignes d’un plein été. Depuis quelques jours,

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop
Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole
Vu dans la presse

Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole

[Communiqué de Presse] - France (Lille), le 10 mai 2022 L'application de précision basée sur les données de Sencrop permet à plus de 20 000 agriculteurs d'avoir une vision axée sur leurs cultures des conditions météorologiques, des risques de maladies et de ravageurs et de leurs besoins en irrigation.Sencrop

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop