background

Nos experts en parlent : Irricrop, une solution innovante pour l'irrigation

Nos experts en parlent : Irricrop, une solution innovante pour l'irrigation

Les enjeux de l'irrigation

Une des principales conséquences du changement climatique est l'augmentation de la température, et de ce fait l'augmentation de l'évapotranspiration (ETP). Ceci provoque des bilans hydriques de plus en plus négatifs en période estivale, dûs à des périodes de sécheresse plus longues et plus intenses.

Du fait que 20% des terres cultivées aujourd'hui sont irriguées voire même 80% dans certaines régions, l'irrigation apparaît comme un levier essentiel d'un point de vue environnemental, économique et social pour répondre à une demande alimentaire mondiale.

💡
UN CAPTEUR BREVETÉ
Aujourd'hui, après 4 années de recherches et de développement Sencrop innove, grâce à un capteur breveté : le Solarcrop. Il se caractérise par une faible dépendance à la température et une calibration de haute qualité.
Melissa Comellas, Ingénieure Agronome, Product Owner Sencrop | Bruno Boissenin, responsable recherche et développement Sencrop

Une solution complète pour la gestion de l'irrigation

Les principaux facteurs climatiques qui influencent l’ETP sont: le rayonnement solaire, l’humidité relative, la pression de vapeur, la température et la vitesse du vent. Afin de calculer précisément ces facteurs, Sencrop propose aujourd'hui une solution clé en main pour le pilotage de l'irrigation : le Pack Irricrop. Il se compose de trois stations météo.

  • La première : le pluviomètre connecté Raincrop, qui mesure la pluviométrie, la température et l'humidité.
  • La seconde : l'anémomètre Windcrop, qui permet de mesurer la direction du vent,  les rafales et la vitesse moyenne du vent.
  • La troisième : le pyranomètre Solarcrop, qui permet de mesurer le rayonnement solaire et l'énergie reçue par votre parcelle.

C'est donc grâce à ce pack que l'on peut calculer l'ETP, soit la combinaison de deux processus : l'évaporation des sols et la transpiration des plantes. Ainsi nous modélisons la réserve en eau dans votre sol ou autrement dit la quantité d’eau nécessaire pour les plantes pour avoir un développement optimal.

Ces stations vous permettent aussi de connaître le bilan hydrique de votre sol, soit la quantité qui rentre dans le sol et ce qui ressort. Dans les entrées, nous comptons la pluviométrie (collectée par le Raincrop) et les apports d’eau à travers l’irrigation, fournis par l’agriculteur. En sortie nous avons les pertes par évaporation d’eau du sol et transpiration de la plante, qui se matérialisent par l'ETP. Une fois ces paramètres connus, il est possible de calculer l’évolution du stock d’eau du sol de manière précise.

Une solution innovante et avantageuse

Aujourd'hui, il existe déjà des solutions pour piloter l'irrigation. Généralement, ce sont des solutions qui sont des capteurs directement placés dans le sol, comme des sondes capacitives ou tensiométriques. Cependant ces solutions peuvent parfois être complexes à installer et onéreuses. Chez Sencrop nous avons décidé de modéliser la réserve hydrique différemment, avec notamment la mesure du rayonnement solaire.

Avec les sondes traditionnelles, il faut prendre en compte qu'il faut un certain type de matériel au moment de l'installation. Tout d'abord la tarière, pour pouvoir faire un trou dans lequel va venir se positionner la sonde, suivie de tout le matériel nécessaire pour l'extraction et l'analyse du sol qui a été prélevé. Dans la solution Irricrop, on aura uniquement à installer le capteur directement sur le mât du Windcrop; l'installation est donc simplifiée !

Les sondes de sol nécessitent aussi une calibration particulière en fonction de l'emplacement où elles sont positionnées, contrairement au Pack Irricrop, qui lui, offre plusieurs bilans hydriques que l'on va pouvoir répartir en fonction des types de sols ou des différentes parcelles.

Comme la partie aérienne se développe tout le long de la saison, il en est de même pour les racines. En plus, connaître la texture, la granulométrie, la pierrosité, voir même le pourcentage de matière organique d'un sol, est important pour connaître la capacité de stockage de l'eau dans son sol. Aujourd'hui dans l'application Sencrop, on a deux façons de paramétrer son sol : l'une, en faisant une introduction manuelle de chacun des paramètres, l'autre, en choisissant parmi 12 types de sols (tels que limono-sableux, argilo-limoneux...) pour avoir des pourcentages préétablis et ainsi, mieux piloter l'irrigation.

L'eau et le rayonnement sont à la base de la photosynthèse. Sencrop vous permet donc de mesurer et d'analyser ces données, afin de mieux appréhender l'impact du changement climatique.

Toutes les infos sur le Pack Irricrop et nos autres solutions

Derniers articles

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?
Météo et agriculture

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?

Les pluies brillent par leur absence. Depuis de longues semaines, les précipitations sont déficitaires sur de nombreuses régions françaises. Une grande partie du continent européen souffre du manque d’eau, alors que l’été débutera le 1er juin prochain. Les températures sont dignes d’un plein été. Depuis quelques jours,

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop
Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole
Vu dans la presse

Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole

[Communiqué de Presse] - France (Lille), le 10 mai 2022 L'application de précision basée sur les données de Sencrop permet à plus de 20 000 agriculteurs d'avoir une vision axée sur leurs cultures des conditions météorologiques, des risques de maladies et de ravageurs et de leurs besoins en irrigation.Sencrop

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop