background

Plus de 367 000 éclairs observés en France l’année dernière

Plus de 367 000 éclairs observés en France l’année dernière

Malgré deux mois records, l’année 2021 restera parmi les 10 années les moins foudroyées en France depuis plus de 30 ans. Un constat tiré des équipes de Météorage.

Les orages ont grondé au-dessus des plaines agricoles. Au total, ce sont 367 400 éclairs nuage-sol qui ont illuminé le ciel de France durant l’année 2021. Un chiffre qui peut paraître impressionnant mais qui est pourtant faible, d’après Météorage, filiale de Météo France spécialisée dans le suivi des orages. L’année 2021 « restera parmi les 10 années les moins foudroyées observées en France depuis plus de 30 ans », expliquent les spécialistes. Malgré tout, deux mois records ont été observés au début et en fin d’été. Juin pour commencer avec près de 170 000 éclairs nuage-sol… et 29 jours d’orages ! C’est le mois le plus touché par les orages « et par les foudroiements », explique Météorage dans son bilan annuel. Un mois record, l’intensité orageuse a été deux fois plus importante qu’un mois de juin normal. Autre mois chargé en électricité dans l’air, c’est septembre 2021. Là, ce sont près de 90 000 éclairs nuage-sol qui ont été aperçus. « Le début du mois de septembre a enregistré un record en début d’automne. C’est le 4ème mois de septembre le plus actif depuis 1989 », détaillent les observateurs des orages. Des dégâts ont été observés dans certaines exploitations agricoles durant cette saison chaude.

Comment expliquer la rareté des orages en juillet et en août ?

Par un été remarquablement frais sur une grande partie du territoire métropolitain. Le mois de juillet a été marqué par des épisodes pluvieux répétés. Le Nord-Est du pays a été touché par des précipitations abondantes au milieu du mois, provoquant parfois d’importantes inondations. Autre fait marquant, le passage d’une tempête en Manche, donnant lieu à des vents dépassant les 100 km/h en rafales. Sensation automnale ! Si la chaleur s’est installée quelques jours après la première quinzaine, le thermomètre a été globalement inférieur aux normales. Durant le mois d’août, la pluie s’est faite plus discrète mais l’ambiance est souvent restée grise avec de nombreux passages nuageux. Là encore, la fraîcheur a dominé une grande partie de ce troisième mois de l’été météorologique. Météo France rappelle que la température, à l’échelle du mois, a été inférieure à la normale de 0,5°C. Des températures en-dessous des normales expliquant la discrétion des orages durant juillet et août 2021, quand on sait que la formation de ces phénomènes est avant tout une question de température. Plus l’air est chaud, plus il monte haut et vite, rencontrant des zones d’air plus froid, créant ainsi de l’instabilité et le déclenchement d’orage.

Cumuls de précipitations relevées, juillet 2021 - réseau Sencrop

Pour conclure, le 19 juin 2021 restera la journée la plus orageuse de l’année. Près de 43 858 éclairs nuage-sol se sont dessinés dans le ciel de France ! Bien loin cependant du 6 août 1999 avec 60 335 éclairs nuage-sol enregistrés au-dessus de nos régions… un record !

par Kévin Floury

Derniers articles

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?
Météo et agriculture

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?

Les pluies brillent par leur absence. Depuis de longues semaines, les précipitations sont déficitaires sur de nombreuses régions françaises. Une grande partie du continent européen souffre du manque d’eau, alors que l’été débutera le 1er juin prochain. Les températures sont dignes d’un plein été. Depuis quelques jours,

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop
Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole
Vu dans la presse

Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole

[Communiqué de Presse] - France (Lille), le 10 mai 2022 L'application de précision basée sur les données de Sencrop permet à plus de 20 000 agriculteurs d'avoir une vision axée sur leurs cultures des conditions météorologiques, des risques de maladies et de ravageurs et de leurs besoins en irrigation.Sencrop

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop