background

Records de pluies en 24h en Loire-Atlantique ce week-end

Records de pluies en 24h en Loire-Atlantique ce week-end
Fortes pluies sur la France - 3/10/2021

De fortes pluies ont balayé le Nord-Ouest de la France entre samedi et dimanche dernier. Des records ont été battus en 24h dans le département de la Loire-Atlantique placé en vigilance rouge.

Carte des précipitations à l’échelle nationale du 2/10/2021 au 3/10/2021 - Réseau Sencrop

C’est le niveau d’alerte météo le plus élevé. La vigilance rouge a été lancée durant plusieurs heures dans le département de la Loire-Atlantique ce week-end, lors de l’arrivée d’une importante perturbation en provenance de l’Océan. Une dépression accompagnée de fortes pluies qui se sont réactivées sur le département de la Loire-Atlantique.

Le front pluvieux très actif ondulant durant plusieurs heures sur une même zone, a alimenté de larges zones du département en pluies. Il est tombé entre 70 et 80mm de précipitations dans de nombreuses localités de la Loire-Atlantique, d’après les données des stations météo Sencrop. On relève un pic à 82mm dans le département toujours selon le réseau. Il est tombé également beaucoup d’eau sur les départements voisins de la Bretagne, de la Sarthe et du Maine-et-Loire.

Des records de pluies en Loire-Atlantique


Plusieurs stations météo publiques, appartenant à Météo France, ont battu des records. Des cumuls remarquables. Il n’était jamais tombé autant de pluies en 24h dans l’agglomération nantaise. On relève un cumul de 96,7mm en 24h au pluviomètre de la station de l’aéroport de Nantes. 102,3mm à la station installée dans la ville ! Cette dernière, est la valeur la plus élevée du département. Elle dépasse largement le précédent record de pluies en 24h qui était de 68mm. Une valeur, déjà très élevée, atteinte par cette station le 11 juin 2018.

Carte des précipitations avec un zoom sur le Centre-Ouest

Le vent a aussi soufflé très fort sur la France

Si les pluies ont dominé l’actualité météo ces derniers jours, le vent a parfois soufflé en tempête au passage de cette importante perturbation d’automne. Une rafale de 128 km/h a été relevée au sommet de la Tour Eiffel à Paris (anémomètre situé à plus de 300m d’altitude). Sur les côtes de la Manche, le vent s’est montré également puissant. On a relevé jusqu’à 126 km/h dans le département de la Manche à Gatteville. 117 km/h à Fécamp dans le département de la Seine-Maritime, jusqu’à 114 km/h dans le nord de la Manche au Cap-Gris-Nez. Le vent a également bien souvent dépassé les 100 km/h sur les côtes bretonnes.

par Kévin Floury

Derniers articles