background

Sécheresse : après plus de 40 jours d’absence, la pluie fait son grand retour

Sécheresse : après plus de 40 jours d’absence, la pluie fait son grand retour

Douceur, ensoleillement record… le début de l’année 2022 a débuté sans pluie dans certaines régions. Certaines localités du Sud-Est n’avaient en effet pas vu une seule goutte depuis plus d’un mois.

Mais où était passée la pluie ? Pas une seule goutte de pluie en plus de 40 jours. Après sa disparition, les nuages chargé d’eau sont enfin de retour dans le Sud-Est de la France. Là-bas, « la situation est critique » reconnaissait il y a quelques jours Météo France. « De nombreuses stations météo n’ont pas connu de précipitation quotidienne d’au moins 1 mm depuis le début de l’année », alertait l’organisme de prévisions. Météo France prend pour exemple les stations de Salon-de-Provence, Nîmes, Montpellier, Sète ou encore Hyères… Pire encore, certains pluviomètres n’ont pas vu la pluie tomber depuis le 27 décembre dernier. Même constat sur le réseau de station météorologiques Sencrop, qui affichent des cumuls inférieurs à 2mm en plus d’un mois. Les faibles cumuls de précipitations relevés peuvent s’expliquent par la rosée du matin.

Cumuls de précipitations relevés entre le 28 décembre 2021 et 11 février 2022 - réseau Sencrop

Cette situation est-elle exceptionnelle ?

Non. « On se rend compte que les durées de sécheresse météorologique en cours ne sont pas exceptionnelles », explique Météo France qui annonce observer ce type de phénomène tous les 10 ans en moyenne dans le Sud-Est. Toutefois, la situation pourrait devenir exceptionnelle si certaines stations restaient encore à l’abri des pluies dans les prochaines semaines. De nombreuses régions ont été à l’écart des perturbations au mois de janvier, suite au positionnement répété des hautes pressions sur notre pays. De nombreuses dépressions ont été repoussées bien loin de nos frontières par l’anticyclone. Une période sans pluie qui a pris fin ce lundi sur une grande partie du Sud-Est du territoire.

Bien visibles sur l’image ci-dessus, les hautes pressions omniprésentes « se sont traduites par un déficit de précipitations d’environ 40% » en janvier, détaillent les prévisionnistes. Cependant si l’absence de pluie sur le long terme n’est pas inquiétant, le manque de pluies « efficaces » l’est davantage. Surtout lorsque le scénario se répète depuis la fin de l’été sur de nombreuses régions comme entre Corse et continent mais également dans le Centre-Ouest et le Nord-Est du territoire.

Rapport à la normale du cumul des précipitations efficaces de septembre 2021 à janvier 2022.

Vers une sécheresse durable ?

Malgré des indicateurs relativement satisfaisants sur les trois derniers mois, sur l’indice d’humidité des sols, certaines régions restent en difficulté comme dans le sud de la Vendée ou les Deux-Sèvres. Les sols sont également très secs dans les Vosges ou sur le nord de la Meuse. Une situation suivie avec attention par les autorités… mais aussi par les agriculteurs.

par Kévin Floury

Derniers articles

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?
Météo et agriculture

L’été avant l’heure en France : à quoi s’attendre et quels risques pour les cultures ?

Les pluies brillent par leur absence. Depuis de longues semaines, les précipitations sont déficitaires sur de nombreuses régions françaises. Une grande partie du continent européen souffre du manque d’eau, alors que l’été débutera le 1er juin prochain. Les températures sont dignes d’un plein été. Depuis quelques jours,

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop
Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole
Vu dans la presse

Sencrop, leader dans la technologie du microclimat, lève 18M $ dans un tour de table mené par JVP pour accélérer la révolution digitale et environnementale agricole

[Communiqué de Presse] - France (Lille), le 10 mai 2022 L'application de précision basée sur les données de Sencrop permet à plus de 20 000 agriculteurs d'avoir une vision axée sur leurs cultures des conditions météorologiques, des risques de maladies et de ravageurs et de leurs besoins en irrigation.Sencrop

  • Équipe Sencrop
    Équipe Sencrop