background

La gestion de l’irrigation du maïs

La gestion de l’irrigation du maïs

Actualité Agro-météo

Le déficit hydrique représente en cette saison la principale source d’inquiétude pour les producteurs de maïs. En effet, les plants fleurissent et ce stade de croissance requiert des besoins en eau considérables pouvant atteindre près de 10 millimètres de pluie par jour ! Pourtant, les périodes de sécheresse estivale se multiplient, notamment dans les régions nordiques jusqu’à présent peu équipées pour contrer les conséquences négatives du climat.

Source : lgseeds.fr

Cette tendance se marque clairement cet été puisque les départements situés au sud de la Loire connaissent globalement une pluviométrie fidèle à la moyenne, alors que les agriculteurs du nord du pays luttent contre le déficit de précipitations.

Cette carte donne un aperçu du cumul de pluie (en millimètres) tombé dans la région toulousaine du 21 juin 2020 à aujourd’hui. Il s’agit de valeurs normales pour la saison même si des irrégularités surviennent. Celles-ci peuvent s’expliquer par le caractère localisé des averses (orageuses) que connaissent bien les habitants du Sud-Ouest.

Dans ce contexte, la conduite de l’irrigation se présente comme un réel enjeu environnemental et économique pour beaucoup d’exploitants agricoles. La station météo connectée permet de faciliter cette gestion de l’eau en alliant de l’observation en temps réel à de la prévision. En récoltant des données ultra-locales et en les insérant dans un OAD (Outil d’Aide à la Décision) comme Irré-LIS, les instruments Sencrop deviennent des partenaires indéniables pour assurer une utilisation raisonnée de la ressource en eau.

par Eglantine Vanhove

Derniers articles