background

Les prévisions météo agricoles : comment ça marche ?

Les prévisions météo agricoles : comment ça marche ?

Au cœur de chaque exploitation agricole, la météo occupe une place de premier plan. Elle détermine le cours de leurs journées, influençant chaque aspect de leur travail, de la préparation des champs à la récolte. Chaque nuage, chaque rafale de vent et chaque goutte de pluie jouent un rôle crucial dans la réussite de leurs cultures. Mais comment parvient on à établir les prévisions météo qui guident leurs actions ?

Observation et collecte des relevés météo

Lorsqu'il s'agit de prévoir l'évolution de la météo, il est essentiel de disposer de mesures précises des conditions météorologiques actuelles. Pour ce faire, divers instruments de mesure collectent des données de manière continue.

  • Les stations météo : Ces installations mesurent en continu des informations de température, de pression atmosphérique, d'humidité et de vent, fournissant une vue d'ensemble des conditions météorologiques locales et régionales.
Stations météo Sencrop
  • Les satellites : Ils orbitent autour de la Terre, capturant des images et des données sur les nuages, les températures, les vents et d’autres caractéristiques.
  • Les radars : Ils surveillent les précipitations et les nuages en temps réel en envoyant des ondes radio qui rebondissent sur les particules d'eau dans l'atmosphère, fournissant ainsi des informations sur l'intensité et le mouvement des précipitations. L’application Sencrop propose son propre radar de précipitation au travers d'une animée, pour visualiser en temps réel l’avancée des averses (pluie, neige et grêle) et leur niveau d’intensité.
Radar de pluie Sencrop
  • Les ballons-sondes : Ils sont équipés de capteurs météo et libérés dans l’atmosphère pour fournir des informations sur les conditions atmosphériques à différentes altitudes.
  • Les capteurs embarqués : De nos jours, des capteurs sont également embarqués sur des avions ou navires pour collecter des données en temps réel.

Il est important de chercher à densifier les observations, notamment en multipliant les installations de stations météo. En effet, pour fournir de bonnes prévisions météo, il faut pouvoir accéder aux données météo actuelles partout dans le monde.

Par exemple, pour prévoir quel temps il fera en Bretagne la semaine prochaine, j’ai besoin de savoir qu’elle est la météo actuelle à New-York, Melbourne ou encore Moscou par exemple. Tout est en interaction.

Testez les nouveautés Sencrop !

Créez votre profil et bénéficiez d’un essai gratuit, sans engagement pour découvrir la nouvelle expérience météo Sencrop.

Essayez l'application pendant 14 jours

Les modèles de prévision météo

Les prévisions météo dépendent de ce que l’on appelle “les modèles météorologiques”. Ces modèles transforment les données recueillies à partir de diverses sources en prédictions détaillées sur les conditions météorologiques à venir. Ce sont des supercalculateurs qui simulent et anticipent les mouvements complexes de l’atmosphère en combinant physique, mathématique et informatique. Tout est simulé, prévu : températures, force du vent, densité des nuages, intensité des précipitations… Derrière un modèle météorologique se cachent des milliers de calculs, des milliers de chiffres et d’équations pour établir une prévision météo la plus fiable possible.

Aujourd’hui, il existe de nombreux modèles météorologiques. C’est dans les années 80 que les premiers modèles météo voient le jour, en lien avec l’émergence de l'informatique. Le modèle météo le plus connu aujourd’hui est sans aucun doute GFS, modèle américain. En France, Arome et Arpege sont développés par Météo France et les plus connus. Ils permettent d’établir des prévisions précises et détaillées, à court terme.

Chaque modèle possède ses avantages et ses limites. Leur fiabilité peut varier d’une région à l’autre, d’un pays à un autre pays ou même d’une mesure à l’autre.

💡
Bien que les modèles numériques aient fait d'énormes progrès, ils ne sont pas infaillibles. Plus l'échéance de la prévision est lointaine, plus les incertitudes augmentent en raison de la complexité de l'atmosphère et de la sensibilité aux conditions initiales.

Les prévisions météo dans le quotidien des agriculteurs

Les prévisions météo sont au cœur du quotidien des agriculteurs, influençant leurs prises de décisions, les accompagnant dans l’optimisation de leurs ressources, gérer au mieux les risques ou encore faire face au changement climatique.

  • Prises de décisions : Les prévisions météo permettent de planifier judicieusement ses divers travaux agricoles : quand planter, traiter ou irriguer par exemple.
  • Optimisation des ressources : Dans le cadre de la réalisation de traitement phytosanitaire par exemple, les prévisions météo permettent de définir le moment optimal pour réaliser son traitement, dans les bonnes doses. Cela permet d’éviter toute dérive de produit et un possible besoin d’application supplémentaire.
  • Gestion des risques : Les agriculteurs sont exposés à de nombreux risques liés à la météo, comme les orages ou le gel par exemple. Les prévisions météo sont là pour les accompagner dans cette gestion du risque. Une bonne anticipation du risque de gel permet de déclencher son dispositif de lutte contre le gel au bon moment pour protéger au mieux les cultures, tout en limitant le coût.